Les tarifs de l’énergie ne cessent de grimper et les factures sont de plus en plus élevées. Pour limiter cette hausse et optimiser la gestion du chauffage et de la climatisation, il existe des éco-gestes faciles à adopter. Explications.

Les bons gestes pour réduire les factures de chauffage

Le chauffage et la climatisation représentent le deuxième poste de dépense des foyers français. La première chose à faire pour vous chauffer efficacement sans que votre facture n’explose est d’installer un thermostat d’ambiance programmable. Vous pourrez ainsi définir votre niveau de confort selon votre présence et vos habitudes de vie, et cela dans chaque pièce de votre habitation, et faire ainsi jusqu’à 15 % d’économies.

Baisser votre thermostat de 1°C vous permettra par ailleurs de gagner 5 à 10 % de plus, selon la façon dont votre logement est isolé. Lorsque vous vous absentez, baissez également le chauffage et fermez vos volets, et pour une absence de plus de 48 heures, mettez-le en position hors-gel. Chaque soir fermez vos volets afin d’éviter les déperditions de chaleur. Enfin, faites vérifier votre chaudière par un chauffagiste chaque année et purgez régulièrement vos radiateurs.

Si votre système de chauffage est ancien et défectueux, peut-être est-ce le moment de le changer pour un plus économique, comme une pompe à chaleur par exemple, plutôt que de demander un dépannage de chaudière. La pompe à chaleur fait en effet partie des dispositifs les moins énergivores, elle est facile à installer et vous permettra de gagner en confort. Elle est de plus écologique puisqu’elle fonctionne grâce à l’air extérieur, une matière première naturelle, renouvelable et gratuite. Enfin, sachez qu’une telle installation vous donne droit à des aides de l’État sous certaines conditions. N’hésitez pas à vous renseigner.

Les bonnes habitudes à prendre pour éviter les déperditions de chaleur

Pour garder la chaleur dans votre habitation, vous pouvez adopter ces bonnes habitudes :

  • Vérifiez l’étanchéité de vos portes et fenêtres et posez des joints au niveau des ouvertures extérieures et au bas des portes qui séparent une pièce chaude et une pièce froide (garage, cave…).
  • Utilisez votre hotte avec parcimonie car elle évacue une grande quantité d’air chaud quand elle fonctionne.
  • Faites circuler l’air des pièces sèches vers les pièces humides en laissant les portes ouvertes.
  • Nettoyez les grilles d’aération et la VMC car votre chauffage consommera plus si votre logement est humide.
  • Si votre ventilation fonctionne mal ou si vous n’en avez pas, aérez votre intérieur pendant 10 minutes chaque jour après avoir éteint votre chauffage afin de renouveler l’air.
  • Si vous avez des tuyaux de chauffage dans les pièces froides, isolez-les.

Comment optimiser la climatisation ?

Si vous n’avez pas de climatisation et envisagez de vous la faire installer par une entreprise de chauffage, choisissez absolument un système de catégorie A, moins énergivore. En effet, un appareil trop gourmand en énergie peut faire grimper votre facture de 25 %.

Lorsque vous utilisez la climatisation en été, ne la mettez pas sur une position trop froide. Pour un bon confort, on conseille généralement une différence de température de 5°C entre l’intérieur et l’extérieur. Au-delà, cela consomme beaucoup trop et peut avoir un risque pour votre santé.

Lorsque vous avez l’impression que votre clim dysfonctionne, n’attendez pas pour faire réaliser un diagnostic. Sinon, le problème risque de s’amplifier et d’avoir un impact négatif sur vos factures.